mardi 4 mars 2008

HONG KONG ET MACAU


Nous nous sommes rendus a Hong Kong pour prolonger nos VISAS. Les premiers jours, nous avons ete emballes : l'impression de ne plus etre en Chine tout en y etant quand meme, manger des bonbons europeens (ca me manque terriblement... rien que d'y penser j'en ai les papilles a l'envers!), changer d'infrastructures (les bandes pietons sont jaunes, je trouve ca hyper graphique), parler aux gens en anglais, ne plus se raidir a cause du froid... Ca nous a detendu. Et puis Hong Kong, c'est surtout le delire de la cite financiere, les buildings ou se refletent les nuages, les hommes et les femmes d'affaire occidentaux qui cavalent dans un sens, mangent sur le pouce, puis courent dans l'autre sens. Mais bon, au bout de quelques jours, ca nous a lasse.

Ceci dit (et ces quelques lignes s'adressent tout particulierement a la famille Degryse) Hong Kong nous a permis de voir le dernier spectacle de Zingaro, en tournee pour la premiere fois ici. Nous avons pu facilement avoir des places (impossible a Paris si on ne s'y prend pas 1 an a l'avance !) Bartabas a installe son chapiteau sur un port, au milieu des buildings (effet garantit). La salle, pleine a craquer, etait remplie d'un public (a large majorite chinoise) hyper receptif : applaudissant, riant et faisant unitairement des « HO » de temps en temps comme si on etait au cirque... c'etait hyper emouvant!

Macau, nous n'y sommes restes qu'une journee. C'est une ancienne ville portugaise (retrocedee en 1999), l'architecture est donc completement mediterraneenne, a tel point qu'on a parfois l'impression d'etre dans une ville portugaise envahie par les touristes chinois !

1 commentaire:

Virginie a dit…

des bonbons jolie poupée :()) voilà donc ton rêve secret ! si les temps n'étaient pas si longs je t'en enverrais avec grand plaisir un sac entier !!!
il faudrait s'organiser un trip : si vous restez quelques temps quelque part tu me donnes une adresse et je m'en occupe direct !! est ce que cela pourrait être aussi simple ?
pleins de très très gros bisous
Virginie