vendredi 30 mai 2008

MENDOZA : HABLAMOS ESPANOL !

Mendoza est reputee pour etre une ville de province argentine qui bouge a mort... Nous sommes arrives dans un ville morte. La raison est simple, nous etions dimanche (et un dimanche en Argentine, ca rigole pas).
Nous arrivons dans un hostel aussi fantomatique que la ville : de longs couloirs vides qui resonnent, un receptionniste a peine aimable et des elements qui disparaissent inopinement (la fenetre de notre salle de bain par exemple, qui ne sera retrouvee que quelques jours plus tard dans un debarras !). Tous les autres hostels etant complets, nous n'auront pas le choix, nous devront rester ici.
Nous sommes a Mendoza dans un objectif bien precis : prendre une semaine de cours intensifs d'espagnol afin de pouvoir ensuite nous lancer allegrement a la decouverte du continent sud americain. Une semaine, donc, de dur labeur, comme une parenthese dans notre voyage, afin de se sentir autonomes et enfin pouvoir decoller.


Nous avons trouve les cours parfaits : dans une petite maison charmante, deux profs passionnees par les langues allaient decortiquer nos structures mentales de maniere intensive et, heureux presage, un jeune chat qui tentait par tous les moyens de se lover sur nos genoux pendant que nous recitions nos conjugaisons... Si nous nous etions inscrits dans un de ses cours hypers pros ou les etudiants se suivent comme dans une usine, je crois que nous n'aurions pas pu tenir deux jours ; tandis que la, nous allions a ses cours avec plaisir. Suzanna, une des prof, fantasmait completement sur Paris, elle etait ravie d'avoir des petits francais. Elle nous parlait avec nostalgie de l'Argentine, comment Carlos Menem a mis son pays a genoux en 2001 en creant une crise financiere sans precedent, du climat d'insecurite qui monte dans les rues de Mendoza (les magasins se barricadent dans la journee et ferment 3h plus tot le soir parce qu'ils en ont marre de se faire braquer parait-il... mais je dois avouer que nous ne nous sommes jamais senti en danger a Mendoza... est-ce une crise paranoiaque relayee par les medias argentins ? Est-ce que les magasins etaient a ce point pilles aux moment les plus forts de la crise ?).


Puis est arrive le week end du 1er Mai. Notre hostel s'est rempli a la vitesse de l'eclair, devenant un lieu orgiaque de jours comme de nuits... Impossible de fermer l'oeil et d'apprendre assidument nos 30 mots de vocabulaires quotidiens... Impossible aussi de suivre ces jeunes vingtenaires chevronnes qui partaient en boite toutes les nuits dans un fracas de tous les diables.

Nous, nous etions le couple sage de l'Hostel (il y avait d'autres couples, mais ils n'ont meme pas tente de sortir de leur chambre pour se joindre a cette bande de fetards dechaines...). Au debut, on a tente de parler a ces jeunes loups de l'Asie, de notre conception du voyage, de notre maniere de voir le monde, mais on a bien vu qu'ils esquissaient quelques baillements... Memes notre episode sur les inondations au Vietnam ne les a que peu emus. Ils etaient semble-t-il plus preoccupes par le concours de bierre qui se deroulaient juste derriere nous... Ennieme decalage...


Dimanche soir, fin du week end, notre hostel s'est vide a nouveau, retrouvant son atmosphere fantomatique. Dans les rues de Mendoza, un petit moment de poesie : un homme au teint cuivre, un des rares descendant de la culture pre-hispanique vivant a Mendoza, promene son oie sur une des places de la ville, en silence. Quelques vieilles bagnoles circulent (des Renault 12, des Peugeot 403) donnant un air un peu retro aux rues de Mendoza.

Lundi matin, nous terminons nos cours. Notre niveau n'est vraiment pas terrible, en met encore pas mal de mots en anglais au milieu de nos phrases, mais nous avons acquis les bases. Reste maintenant la pratique...
L'apres midi meme, nous courrons prendre nos billets de bus pour gagner le nord de l'Argentine. Notre voyage peut enfin commencer.

Que dire de Mendoza ? C'est une ville qui n'a pas beaucoup de charmes. Sans nos cours, nous n'y serions sans doute restes qu'une nuit... De ce que nous ont dit les infatiguables fetards, c'est une ville etape qui permet de partir a la decouverte de la route des vins.

12 commentaires:

laeti a dit…

coucou les latinos
je constate que les debuts sont pas faciles, mais je suis sur que vous aller trouver la plenitude aussi dans ces pays.
pense a vous gros bisous

Anne a dit…

Bonjour mon Yves, Bonjour ma Fannie,

Bon, je suis restée muette un bout de temps, bercée par votre zénitude toute asiatique...mais là, je ne puis rester de marbre face à ce qui ressemblerait à la petite déception qui semble pointer son nez mine de rien de la poche de l'un de vos sacs à dos...je suis d'accord avec votre amie Laeti...je suis certaine que vous allez rebondir très vite et apprécier encore plus vite tout ce qui fait le charme de ce nouveau continent qui n'attend que vous pour livrer tous ses magnifiques paysages, ses accents chantants, sa diversité colorée et ses petits recoins uniques que vous seuls saurez dénicher! Je vous embrasse très très fort et attends impatiemment vos prochains récits!

Virginie a dit…

hola mis queridos
no se preocupe
estoy seguro de que tu nivel de espanol es muy bien
la práctica la práctica la práctica, que esta verdad !!!!
bon allez j'arrête
nous parlerons ensemble en espagnol d'ici peu :-()))
alors Mendoza c'est bof ?? pas de panique vous allez tripper ailleurs j'en suis persuadée
On vous aime !!! J- 1mois et demi aïe äie aïe
@ très viiiiiiiiiiite

gauche-land.skyrock.com a dit…

lol arretez vous me faites stresser je vais partir vivre la-bas chez mon pere...
bah...moi on m'avait dit que c'etait une ville bien agreable pourtant^^

Anonyme a dit…

You need to take part in a contest for one of the finest sites online.

I'm going to recommend this site!

Look into my page ecigarettes

Anonyme a dit…

Superb, what a weblog it is! This weblog presents useful facts to us, keep it up.


Feel free to surf to my blog post :: ecigarettes

Anonyme a dit…

Hello, I think your website might be having browser compatibility issues.
When I look at your blog in Chrome, it looks fine but when opening in Internet
Explorer, it has some overlapping. I just wanted to give you a quick heads up!
Other then that, wonderful blog!

Feel free to surf to my website; personal vaporizer

Anonyme a dit…

You can certainly see your enthusiasm in the article you write.
The world hopes for even more passionate writers like you who are
not afraid to mention how they believe. Always go after your heart.


my website quit smoking fags

Anonyme a dit…

Hi there! This post could not be written much better!
Looking through this post reminds me of my previous roommate!
He continually kept preaching about this. I am going to forward
this post to him. Fairly certain he'll have a very good read. Thank you for sharing!

my blog post - read more

Anonyme a dit…

Hi to every body, it's my first go to see of this webpage; this blog consists of remarkable and truly excellent data in favor of visitors.

Look at my web-site: ryge væsker

Anonyme a dit…

I think this is one of the most vital information for me.
And i am glad reading your article. But wanna remark on some general things,
The website style is great, the articles is really nice
: D. Good job, cheers

Also visit my blog :: e-væske med nikotin - insurance-guide-99.com -

Anonyme a dit…

You should take part in a contest for one of the finest sites on the
net. I most certainly will highly recommend this website!


Have a look at my website - nikotin